Airsoft Krispies

Bonjour à tous et bienvenue


    Laser cutting et cordura laminé du pauvre

    Partagez
    avatar
    Tiksam
    vis rouillée
    vis rouillée

    Messages : 46
    Date d'inscription : 14/02/2018
    Age : 45
    Localisation : Lille - Nord - France

    Laser cutting et cordura laminé du pauvre

    Message par Tiksam le Mer 9 Mai - 10:29

    J'aime bien ce nouveau concept d’allègement du matos et de "sobriété du design" qu'apporte le cordura laminé (cordura 500d double couche découpé au laser).

    J'ai envie de développer ça dans mon coin. M'enfin faire faire du cordura laminé, découper au laser. Ce n'est pas vraiment possible pour faire juste des tests dans son coin.
    Si je pouvais laminé des cordura que j'ai, histoire d'avoir du cordura laminé en CCE, en Flora, en couleurs non militaires.... j'aimerai bien.

    Du coup je me lance dans le test du DIY de tout ça avec les moyens du bords.

    1er test:
    Pour voir si l'idée est à creuser


    Collage à la néoprène de 2 faces de cordura 1000d (parce que je n'avais pas de chute de 500D). La néoprène est une colle souple, elle est très utilisé en GN ou en cosplay pour le collage de mousse et tient parfaitement dans le temps.
    En GN nos lanceurs de bibilles en mousse (épées, lance, hache, embout de flèche...) sont un assemblage de couche de mousse collé à la néoprène: la colle subit donc des chocs violents, des déformations importantes. J'ai des épées de 20ans, c'est le latex et la mousse qui ne tient pas, mais l'encollage lui est toujours bon.


    Le Lendemain de l'encollage.
    Emporte pièce, coupe au cutter et finition au fer à souder sur les tranches (pour éviter l'effilochage)

    Image du haut:
    A gauche, sans finition au fer à souder. A droite, avec le fer à souder.
    Image du dessous:
    Après avoir violenter pendant 1mn le truc: la finition au fer à souder à du mal à tenir (ça s'effilochera donc avec le temps, tant pis), mais en tout cas (et c'est le plus important), l'encollage tient sans broncher.

    2-3 jours après l'encollage, j'ai mis mes doigts dans la fente et j'ai tiré de toutes mes forces pour tenter l'arrachement.
    Je n'ai pas réussi. On voit des fibres sur les cotés qui se sont déchirées (parallèlement à ma force de traction), c'est visible dans la trame du tissu du coup.
    Même la fente sans les trous arrondis a tenu (en dessous): on voit un bel effilochage, mais sans plus.
    C'est franchement bien solide la double couche en cordura 1000d.


    Pourquoi coller 2 couches? Le cordura, surtout du 1000D est très solide de base. Certe, mais si on y fait des découpes dedans, ça reste un tissu: la trame des fibres se déforme. En général, on coud un ourlet sur les bords, comme sur un tissu classique sauf que c'est bien galère comme type de tissu à coudre.
    En image: à gauche, un cordura 1000d qui a subit le même test de froissement/ arrachage que le double couche collé à droite. On voit que mon "passant molle" est déjà bien abimé sur le simple couche comparativement. C'est simplement une question de résistance aux déformations/torsions et l'effilochage se fait plus difficilement aussi.


    Bref, je vais explorer cette piste.

    Préparation de "cordura double couche 1000d". Il y en a pour la dump pouch mais aussi pour faire 3 poches radio. Après couture, il ne faut pas oublier que s'il y a de la colle, ça encrasse l'aiguille et potentiellement la machine. Ici on voit l'accumulation de la néoprène sur le haut de mon aiguille. Je n'ai pas eut besoin de lustrer l'aiguille ou le fil (fil de nylon, ça aide aussi). Ca glisse tout seul, je n'ai aucun problème pour l'instant.


    Ici comme pour tout ce que je fais une fois encollé, je découpe ma pièce dans la matière, pas sur le bord. Le bord est souvent mal encollé, ou simplement la colle déborde... bref, mieux vaut couper son bord un peu plus loin pour être sur que ça ne se décollera.
    De plus, quand on coupe, plus on est loin du bord, plus la coupe sera propre et droite.

    Aussi, sur cette pièce-ci, les 2 chutes encollées ne sont pas de la même taille. La pièce de face (devant) est plus petite (flèche rouge), et moi j'ai coupé encore 1cm plus loin (en jaune).

    NB: je n'avais jamais éprouvé le besoin d'acheter un cuter à lame circulaire pour couper du tissu. Faire des vêtements se fait tout en courbe et une paire de ciseaux suffit amplement. Mais pour couper droit à la règle, un cutter classique n'est pas pratique ici. J'ai utilisé des trucs circulaire pour le papier et j'avoue que là, je regarderais bien plus tard pour un vrai bon cutter à roulette spéciale tissu.


    Quelqu'un a-t-il déjà essayé ce genre de bidouille?

    NB: sur FA, un gars m'a dit que Flimmuur Tactical (un anglais) a fait laminer du cordura, donc une piste a conservé le jour ou je demanderai ça (en plus des pros comme tactical tailor ou templar gear)
    "Flimmur Tactical fait faire son tissu laminé. Çà permet notamment de renforcer des tissus pas trop solide, en collant du Night Desert ou du Tiger Stripe (qui ne sont pas dispo en cordura) avec du cordura."


    Dernière édition par Tiksam le Ven 11 Mai - 19:46, édité 4 fois
    avatar
    Tiksam
    vis rouillée
    vis rouillée

    Messages : 46
    Date d'inscription : 14/02/2018
    Age : 45
    Localisation : Lille - Nord - France

    Re: Laser cutting et cordura laminé du pauvre

    Message par Tiksam le Mer 9 Mai - 10:33

    2ème test
    Fabrication d'une dump pouch


    Réalisation d'une dump pouch à ma sauce, histoire de voir ce que ça donne à l'utilisation, inspiré de modèles de dump pouch hors de prix.
    Le fond est plus large que le haut, théoriquement ça ne devrait pas aider à la remontée des chargeurs (ça c'est mon idée)
    Les bandes de "cordura fonçé" sont du cordura balistique très épais et rigide, anti-piqûre de vipère (ouais c'est ce qui était noté dans l'annonce). Elles servent ici à rigidifier le haut pour que ça reste ouvert. Enfin c'est ce que j'espère.
    Réalisation en corudra 1000D coyote brown.


    La pièce de cordura double couche qui ira sur la dump pouch. J'ai arrondi les coins (coupe de biais au ciseaux) et un coup de flamme de briquet pour éviter l'effilochage.
    Après couture, je me dit que je devrais respecter une procédure: tracer, couture de renfort, découpe et fer à souder. Les coutures de renforts aideront beaucoup à l'alignement avant découpe.


    Histoire de comprendre le "patron" de ma dump pouch


    Les 2 passants avec velcro pour refermer la poche sont aussi en "cordura double couche" tant qu'à faire. En entrée, il y a un coté cordura + élastique pour faciliter l'insertion. Mais au final, il n'y avait pas besoin, ça rentre tout seul.
    avatar
    Tiksam
    vis rouillée
    vis rouillée

    Messages : 46
    Date d'inscription : 14/02/2018
    Age : 45
    Localisation : Lille - Nord - France

    Re: Laser cutting et cordura laminé du pauvre

    Message par Tiksam le Mer 9 Mai - 21:10

    3ème test:
    Poche radio


    Après la poche vide chargeur, la poche radio.
    La bande de cordura double couche principale:
    Plutôt que faire un bout séparé à coudre avec les passants molle, je l'ai fait directement sur la bande principale.
    Ca ne se voit pas sur la photo, mais la fenètre rectangulaire pour l'écran est "vitrée". J'ai cousu un bout de vinyle transparent. Certains objets que l'on achète sont livrés dans des pochettes plastiques transparente ou le film est assez épais, souple et résistant. C'est ce que j'ai utilisé ici: un morceau de l'emballage d'une mire de visée d'airsoft.


    Histoire de comprendre le patron:


    L'installation du talkie:


    En détails, avec les passants élastiques pour le câblage. Les trous du haut, c'est pour passer de la paracorde, du sandow... soit pour sécuriser la radio (pour éviter qu'elle ne s'éjecte), soit pour encore sécuriser le trop pleins de câblage.
    La dernière photo montre le bout de plastique transparent en guise de fenêtre de protection de l'écran du talkie.
    avatar
    droopaille
    boulon platine
    boulon platine

    Messages : 2562
    Date d'inscription : 03/04/2011
    Age : 43
    Localisation : Vitré (35)

    Re: Laser cutting et cordura laminé du pauvre

    Message par droopaille le Jeu 10 Mai - 21:55

    excellent
    je n'avais pas vu ça depuis un moment

    mais quel est l’intérêt de l'encollage de couche, le cordura est suffisamment solide tout court non ?


    _________________
    Toutes mes créations
    avatar
    Tiksam
    vis rouillée
    vis rouillée

    Messages : 46
    Date d'inscription : 14/02/2018
    Age : 45
    Localisation : Lille - Nord - France

    Re: Laser cutting et cordura laminé du pauvre

    Message par Tiksam le Ven 11 Mai - 19:52

    haha, c'est vrai ça, pourquoi? Ben en fait c'est beaucoup plus solide. Et c'est surtout pour la découpe laser de passant molle dans la matière plutôt que de coudre un webbing de 25mm. Sur un simple couche, ça ne tiendrait pas. Sur la tranche, pas d'ourlet ou de bande de renfort.... Ca simplifie le boulot pour les pros tout en allégeant et en permettant (double couche de 500d) une plus grande souplesse du tissu des Plate Carrier ou des poches, sac à dos.... Chez les pros, ça a beaucoup d'avantage.
    Pour moi, ben j'ai des camo en nylon oxford (bien moins résistant que le cordura) que j'aimerais utiliser pour faire un PC justement. avec cette technique, ce sera plus solide et j'aime beaucoup le look du matos utilisant cette matière et cette technique. C'est tendance en plus et j'suis une fashion victime moi !
    Bref, j'ai ajouté une image de test sur le 1er post pour se rendre compte de la différence de solidité
    avatar
    Tiksam
    vis rouillée
    vis rouillée

    Messages : 46
    Date d'inscription : 14/02/2018
    Age : 45
    Localisation : Lille - Nord - France

    Re: Laser cutting et cordura laminé du pauvre

    Message par Tiksam le Ven 11 Mai - 19:54

    Pistol mag pouch v1

    Toujours en imitation "cordura laminé à la découpe laser": la poche chargeur de pistolet v1. Dans le fond, il y a un bout de mousse pour protéger les lèvres du chargeur. Le chargeur se range à 90° de toutes les poches classiques. Ainsi, la poche ne dépasse pas des 35mm de largeur standard du passant molle classique.


    Comme j'ai collé du velcro pour éviter la perte du chargeur sur la réplique, je l'utilise aussi pour la rétention sur le haut de la poche. En bas, le passant molle se fixe au cul de la poche par un velcro aussi.


    Voici la raison de cette poche. Les fastmag ITW et les G-code se fixent sur 2 passants de large, mais dépassent de chaque coté, du coup je dois laisser un espace d'1 passant entre chaque fastmag. Alors autant profiter de cette espace protégé pour y mettre une poche pour chargeur de pistolet.
    NB: oui les fastmag sont monté tête en bas. La rétention du chargeur étant importante, ça permet de chopper le chargeur plus vite dans mon cas.
    avatar
    Tiksam
    vis rouillée
    vis rouillée

    Messages : 46
    Date d'inscription : 14/02/2018
    Age : 45
    Localisation : Lille - Nord - France

    Re: Laser cutting et cordura laminé du pauvre

    Message par Tiksam le Lun 14 Mai - 17:22

    Allez hop, direct j'enchaine sur la pistol mag pouch v2 en 3 exemplaires.


    Les étapes, de droite à gauche, histoire de vous perdre.


    Après avoir galéré sur la 1ère. La v2 sera plus facile: je couds d'abord le fond, je découpe le surplus de tissu. Puis je coud ce cul de poche sur le fond molle. Et après j’enchaîne les cotés.  


    A l'arrière, cette fois, je tente le système Pals (je crois que ça s'appelle comme ça). Et comme sur la v1, un bout de mousse dans le fond.                        


    Ça donnera un truc comme ça pour la rétention du chargeur. Je vais essayer de trouver des serres-câbles pour remplacer le gros nœud encombrant et moche.


    Pour remplacer le noeud moche, j'ai utilisé une "agrafe à sertir" pour corde 4mm, posée avec la pince à sertir qui-va-bien dite en nez de cochon.


    Poche v2 finit donc.


    Vu en place sur un chestrig entre les fastmags. L'emplacement entre les fastmag étant trop petit pour une poche classique (à peine la largeur du passant molle), cette poche home-made se justifie d'elle-même du coup.
    Notez que sur la dernière photo, la poche a été relevée, pour ne pas gêner la prise en main du chargeur en position tête en bas.

    Contenu sponsorisé

    Re: Laser cutting et cordura laminé du pauvre

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 17 Nov - 8:43